La vie, l'amour, les vaches

C’est une année de recentrage, dans la lignée de 2016, où la vie numérique prend un peu moins de place. Ce n’est pas planifié, c’est arrivé un peu comme ça, un peu provoqué par les événements : deux changements professionnels en 6 mois, beaucoup de réflexion sur la vie, des week-ends plus orientés bricolage que geekerie… c’est peut-être un effet de bord de la quarantaine, ce qui m’a inspiré le titre de cet article, en référence au film avec Billy Crystal de 1991.

Bref, je continue à suivre l’actualité “Admin sys” par hobby et l’actualité du développement par passion pour mon métier. Je suis l’actualité Linux en filigrane, je m’arrête souvent au titre pour les articles du style “la distrib Zorglub, fork de (Debian|Ubuntu) est sortie”. Je préfère de loin les articles sur l’auto-hebergement, la protection de la vie privée ou le DIY et je lis tout ce que je trouve sur BSD.

la vie, l'amour, les vaches