Hébergement et taille de containers

Dans le prolongement de mon article “Choix du système pour s’auto-héberger”, je peux faire un bilan des 6 mois écoulés avec mon hébergement à base de containers LXC avec la distribution Proxmox. Commençons par les avantages Le passage d’une installation monolithique à une installation containerisée avec des services répartis dans une dizaine de containers donne la flexibilité de choisir le meilleur outil pour chaque tâche : les micro-services Python se contentent de containers Alpine ultra-légers (64 Mo de RAM).

Les mots de passe

J’ai été sensible assez tôt à l’importance de la sécurité des mots de passe. Aujourd’hui, plus qu’hier, on ouvre quantité de comptes sur des sites de commerce, de banque ou d’assurance, de santé. J’avais choisi le logiciel KeePassX, un coffre fort numérique protégé par un mot de passe unique, et suivi les bonnes pratiques : associer un mot de passe costaud et différent pour chaque site. Tout avait bien démarré avec de la bonne volonté, mais l’informatique des nuages et la mobilité ont progressivement compliqué les choses.

Travailler sous Windows

Depuis presque une année, je suis revenu à un poste de travail professionnel sur Ms Windows 7, pour me conformer à la politique de l’entreprise qui m’emploie. La réadaptation a été un peu douloureuse (doux euphémisme…) après 6 années de bonheur avec des distributions comme Fedora et Debian. Le premier point qui m’a vraiment gêné c’est l’installation de logiciels : trop de sources pour installer un programme : le site officiel, des sites alternatifs, c’est une jungle dont les prédateurs sont le spyware et le malware.

Surveiller l'état du serveur

J’ai un peu compliqué l’installation de mon serveur en répartissant les services dans des conteneurs. J’ai un serveur HTTP NginX en frontal qui distribue les requêtes vers les bon conteneurs en fonction du nom DNS (un reverse proxy). Je me retrouve donc avec une dizaine de conteneurs, partageant un même plan d’adressage IP, et presque autant de serveurs HTTP. J’ai eu besoin d’un outil qui me donne une vision globale de l’état du serveur et soit capable de m’alerter en cas d’incident.