Hébergement en mouvance

Très satisfait de mon hébergeur actuel, je reste à l’écoute du marché. Ah pardon on ne parle pas recrutement j’ai confondu ;-) Je reprends : bien que très satisfait de mon hébergement je me suis laissé tenter par FirstHeberg qui propose une large gamme de VPS répartie en trois familles :

  • des containers légers OpenVz
  • des machines virtuelles Qemu
  • des machines virtuelles Qemu avec option de sauvegarde

Chaque famille se décline bien sûr en plusieurs puissances, plusieurs capacités RAM et disque. Ce qui m’a intéressé c’est la possibilité de louer une machine virtuelle pour le même prix que mon conteneur OpenVz actuel. J’ai donc souscrit à l’offre GP1 cette semaine en choisissant un système Debian 8 (Jessie). La livraison est classique avec l’envoi des informations de connexion adresse IP, DNS en fhnet.fr et mot de passe du compte root. Le service SSH est activé en standard. Je n’ai pas encore beaucoup joué avec les outils mais une interface d’administration sobre fournit l’essentiel : un redémarrage forcé de la VM, la possibilité de réinstaller avec l’OS de son choix et des graphes d’activité du VPS pour la dernière heure : utilisation CPU, consommation mémoire, trafic réseau et activité disque.

Mon objectif c’est de migrer progressivement les services d’un serveur à l’autre. Alors plutôt que de réinstaller manuellement j’ai saisi l’opportunité de me former à Ansible, un outil de déploiement et des gestion des configurations. L’utilisation usuelle consiste à définir des recettes d’installation (playbook dans la terminologie Ansible) et de vérifier la conformité des cibles de déploiement avec ces recettes. C’est un outil utilisé pour superviser des parcs de serveurs mais il a aussi de l’intérêt dans mon cas d’utilisation : j’ai créé une machine virtuelle sous Virtual Box avec les caractéristiques du serveur FirstHeberg et je mets au point mes playbooks. L’idée c’est de valider systématiquement sur la machine virtuelle locale avant de mettre en production et de formaliser le déploiement du serveur à la sauce Ansible qui emploie un format textuel et compréhensible afin de versionner les changements sous GIT et faciliter le changement d’hébergement dans l’avenir, bref d’avoir une démarche un peu plus professionnelle quant à la gestion des configurations du serveur.

Pour l’anecdote, Ansible est un outil Python (hé oui encore un) comme Fabric (que je connais et utilise déjà) et il ne demande qu’un accès SSH pour interagir avec les serveurs. De bons articles ont déjà été publiés sur le Planet, je peux rajouter l’excellent tuto de leucos qui complète la documentation officielle déjà très complète par des exemples.

Cascador - 2015-06-02 10:08:37

Hello,

Si ça peut te servir : http://www.laurent-napias.com/post/series/ansible-for-the-win

Tcho !

c138 - 2015-06-04 12:56:26

Je suis particulièrement très intéressé par suivre cette expérience…

Bonne continuation et merci par avance

@cascador : Yop, pas vu que tu avais commenté avant que je ne t’envoie ce lien ;-)

Yax - 2015-06-04 19:58:49

@Cascador merci pour le lien j’ai pioché des astuces

@c138 c’est sur la bonne voie mais y’a du taf !

Angristan - 2015-09-05 15:39:09

Si tu veux un VPS, choisi tout sauf FirstHeberg.

Yax - 2015-09-05 15:45:10

@Angristan Salut ! Quels sont tes griefs contre FirstHeberg ? performances, bande passante, disponibilité de service, autre ?

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown