Ranger son cartable

Les vacances approchent ! Avant d’aller construire des châteaux de sable, c’est le bon moment pour mettre de l’ordre dans ses dossiers, faire le point sur l’année professionnelle écoulée et… tenir à jour son curriculum vitae. La dernière fois que je m’étais prêté à l’exercice avait été l’occasion de me familiariser avec LaTeX, d’apprécier la clarté du langage et la qualité du rendu en PDF avec pdflatex. J’ai décidé de continuer sur la même voie, avec l’objectif de produire une mise en page moins austère à défaut de pouvoir rajeunir le candidat ;-)

CV
de Jean Code En cherchant des idées de mise en forme j’ai découvert moderncv, une classe de document LaTeX qui permet de structurer le document par des commandes supplémentaires (définir les données personnelles, définir une entrée d’expérience,…) et choisir une mise en forme (casual, classic) en fonction des goûts.

J’ai utilisé la version 1.0 sortie cette année avec Tex 2012. Sous Fedora 17, ma nouvelle distribution, les paquets Tex sont anciens. J’ai tenté l’installation expérimentale de Tex 2012 évoquée sur le Wiki de Fedora mais elle semble incomplète. Le mieux c’est de se référer à la distribution Tex Live et d’utiliser l’installateur léger qui télécharge et installe Tex depuis le réseau.

Pour inspirer ceux qui se veulent se lancer sans partir de zéro, le CV complet de Jean Code est téléchargeable ici.

residante - 2012-07-14 08:00:00

Merci pour ce modèle. J’hésite encore reStructuredText et Latex pour mon CV. (notamment pour l’intégrer facilement à mon site web).

Yax - 2012-07-14 09:00:00

@residante : Je ne sais pas si reStructuredText permet des mises en page aussi avancées. Si c’est le cas, son ouverture vers LaTeX, HTML et ODF est intéressant. Si tu pars sur LaTeX, tu peux mettre le PDF au téléchargement sur ton site et l’incorporer dans ta page Web en bitmap PNG (créé avec pdftocairo). Mais son contenu ne sera pas automatiquement indexé par les moteurs de recherche à moins de personnaliser les champs META de ta page Web toi même avec les mots clefs de ton CV (est-ce que ça fonctionne encore de nos jours ? je ne suis pas calé en référencement).

iGor - 2012-07-14 09:30:00

Salut, Je suis assez désespéré et je ne comprends pas ce que j’ai fait faux. Je ne sais pas même depuis où commencer. Essayons. Je suis sous Ubuntu, la 12.04. J’ai d’abord installé texlive depuis les dépôts, selon la doc. J’ai aussi utilisé gedit et le plugin latex. Quand je compilais le CV de Jean Code, j’avais de sérieux problèmes d’affichage. J’ai pensé qu’il fallait installé texlive avec le netinstall que tu indiques. A partir de là, lors de la compilation, j’avais un message d’erreur me disant que la class moderncv était introuvable. J’ai tout désinstallé (purge) et réinstallé plusieurs fois. Sans succès. J’en suis au point où le plugin latex pour gedit fait planter gedit, et où quand je compile un.tex (avec texworks par exemple) j’ai des messages d’erreur incompréhensibles, du genre que \moderncvcolor{blue} n’existe pas. J’ai bien conscience qu’avec les informations que je donne, c’est impossible de faire quoi que ce soit, mais je ne sais plus quoi faire, même pour être plus clair. Plus j’ai avancé dans mes démarches, moins ça fonctionne. Je ne suis plus même en mesure de reproduire les erreurs d’affichages que j’obtenais lors de la première installation (il y a déjà plus d’une semaine…). Désolé pour ce commentaire :(

Yax - 2012-07-14 11:10:00

@iGor : Il est possible que Ubuntu 12.04 embarque une version antérieure de Tex et de la classe Moderncv et qu’il y a eu des conflits avec la version de TexLive. Je vais installer Ubuntu dans une machine virtuelle pour voir ce qu’on a par défaut et je reviens vers vous.

Yax - 2012-07-14 12:00:00

@iGor : La version 2012 de Texlive sera embarquée dans la prochaine version de Ubuntu. A moins qu’elle soit disponible par PPA pour la 12.04, la bonne solution consiste à installer Texlive indépendamment du système de paquets Ubuntu par son installateur comme décrit dans l’article. Par contre il ne faut pas installer le plugin Latex pour GEdit car il tire la version Ubuntu de Texlive dans ses dépendance. Une alternative est d’utiliser Geany comme éditeur de texte léger orienté développement ou bien d’appeler pdflatex en ligne de commande. En suivant cette méthode j’ai pu compiler le CV sur une installation fraîche d’Ubuntu 12.04.

iGor - 2012-07-14 13:00:00

Ok. Merci beaucoup pour ces éclaircissements et je vais essayer tout ça :)

Yax - 2012-07-14 18:00:00

@iGor : J’ai eu du mal moi-même à finaliser l’installation hier, le miroir choisi (celui de l’Icann je crois) répondait mal et j’ai relancé l’installation 3 ou 4 fois pour qu’elle termine le téléchargement. Bon je suis très content d’avoir pu donner le coup de pouce qui débloque la situation. @+

iGor - 2012-07-14 23:00:00

Il semblerait que j’y sois enfin arrivé, non sans peine. Mais j’ai pu compiler le CV de Jean Code, qui s’affiche tout bien. Pour la petite histoire, aujourd’hui, pour une raison que j’ignore, j’ai dû indiqué à l’installateur un miroir de téléchargement différent, celui par défaut ne fonctionnait pas, celui en Suisse pas complètement, mais ça a fini par fonctionner avec une source en France. Je vais donc pouvoir commencer à réellement travailler. Merci pour ton aide !

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown