Le vertige

Je ne voyais jusqu’ici que des avantages à Archlinux et à son mode de mise à jour quasi temps réel. C’est fabuleux d’avoir les dernières nouveautés en quelques jours. Mais si je n’ai eu aucun problème sérieux lors des mises à jour, les changements actuels (passage à Gnome 3, deux changements de version majeure de Firefox en 2 mois) donnent un peu le vertige. Pour Gnome 3, c’est une révolution des habitudes que j’apprécie ; par contre on essuie un peu les plâtres au niveau stabilité et j’ai installé XFCE en parallèle pour l’utilisation dans le cadre du travail. Dès sa sortie j’ai adoré Firefox 4 et les optimisations de performance qui l’accompagnent mais à peine ai-je refait fonctionner toutes mes extensions que la version 5 est là. Du coup, c’est une période un peu instable où l’on passe plus de temps à bidouiller sa machine qu’à l’utiliser… mais après tout c’est qui nous plait :-)

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown