Renaissance de PC et switch d'utilisatrice

J’ai été amené récemment à dépanner ma voisine qui avait des problèmes avec du vieux matériel : un Pentium II à 266 Mhz avec 256 Mo de mémoire et 40 Go de disque dur et une version de Windows Me. Certains sites Web ne s’affichaient pas correctement, ma voisine désirait configurer Outlook pour s’abstenir du WebMail et se plaignait de ne pouvoir installer aucun nouveau logiciel car la version minimale supportée est XP. Nous avons effectué les mises à jour du système et il y en avait un certain nombre, concernant essentiellement Internet Explorer, ce qui est tout à l’honneur de Microsoft. Mais aucune chance d’installer un navigateur plus récent qu’IE 6 sur un système obsolète depuis longtemps. Nous avons essayé d’installer Firefox mais pas de version pour Windows Me… système en fin de vie, plus de nouveaux logiciels. Nous étions dans l’impasse !

J’ai fait une présentation de ma distribution Arch Linux sur mon portable en apportant toutes les réserves possibles : une version existait forcément pour son matériel mais graphiquement ce serait différent… probablement moins beau. Et il faudrait s’adapter mais on retrouverait les mêmes concepts et on pourrait avoir un navigateur aux normes actuelles pour surfer sur les sites actuels en sécurité, un logiciel de mail et des équivalents aux applications bureautiques. C’est la première fois à vrai dire que je prêche GNU/Linux pour quelqu’un qui n’a jamais connu que Ms Windows ; c’est un pari risqué mais je sentais beaucoup de curiosité de la part de mon interlocutrice, ses questions étaient pertinentes et elle m’avait prouvé par le passé qu’elle abordait les problèmes avec son ordinateur de manière très rationnelle. Nous nous sommes donc lancés ; nous avons fait toutes les sauvegardes de données nécessaires et j’ai embarqué la machine pour le week-end.

Néanmoins, trouver une distribution francisée qui fonctionne sur ce genre de matériel n’est pas une mince affaire. Bon nombre de versions légères de distributions majeures s’avèrent ne plus fonctionner sur un PII : enfin elles tournent mais ce n’est pas exploitable… trop lent. Après plusieurs tests infructueux je suis tombé sur la pépite : Slitaz

Une distribution suisse super légère mais sans compromis au niveau de la couverture des applications fournies. Le logiciel de mail Sylpheed ne dépayse pas et il gère le protocol IMAP. Pour la lecture des documents Word, Abiword est parfait, et GNUmeric a pu relire sans problèmes les documents Excel 97 sauvegardés. En renfort et au cas où, j’ai installé OpenOffice mais le lancement est vraiment lent. Il sera utilisé occasionnellement pour visualiser les documents PowerPoint humoristiques envoyées par les copines :-) Pour le Web, Slitaz est fourni avec une mouture 3.x de Firefox ; c’est un peu lent au démarrage mais cela reste très correct.

Le premier ressenti de ma voisine au lancement fut “Oh c’est beau !”. Et c’est vrai que la distrib a un look sympa et cohérent. Et puis quand on passe de Windows Me à Slitaz, on a gagné 10 ans d’ergonomie sans changer de matériel. Quand à la machine c’est une nouvelle naissance, elle démarre vite, toutes les applications se lancent sans pop-up d’erreur. Après 1 heure de revue du système j’ai laissé ma voisine découvrir par elle-même. Depuis, j’ai eu quelques courriels de questions auxquelles il a été aisé de répondre… tout fonctionne de son point de vue à elle. Nous referons un point dans quelques temps et nous en profiterons pour finaliser certains détails : gravure, installation des pilotes pour une imprimante HP Deskjet.

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown