De GNU/Linux à gnuSystemlinuxdGnomeOs

Cet article n’est pas un réquisitoire contre systemd mais l’argumentaire de mon positionnement qui me situe quelque part entre les deux positions régulièrement entendues : systemd c’est tout pourri, la preuve regardez ce bug systemd c’est le progrès inévitable et en plus ça ne change rien pour l’utilisateur final J’ai vécu en première ligne l’arrivée de systemd dans nos distributions et, professionnellement, l’impact a été la nouvelle manière de décrire des services.

Termux pour quoi faire ?

Cascador m’a communiqué son engouement pour Termux à travers sa série d’articles Termux sur Android. En quelques mots, Termux est un terminal pour Android qui émule un environnement Debian et permet d’installer certains programmes à travers le gestionnaire de paquets apt. Point intéressant, cela fonctionne sans avoir rooté son appareil Android et le projet est plutôt actif avec des mises à jour de paquets régulières. La série de Cascador décrit différents scénarios d’utilisation : installer un serveur SSH, utiliser des outils console, accéder à des API Android.

Construire sa clef USB multiboot

J’ai essayé quantité d’utilitaires pour créer facilement une clef USB multiboot et aucun ne fonctionne correctement sur des serveurs racks (du type Dell PowerEdge). Ces utilitaires ont en commun d’utiliser syslinux et de proposer une interface graphique conviviale pour glisser-déposer des ISO sur la clef. Je ne suis pas (encore) expert en partitionnement et boot mais je m’y intéresse beaucoup en ce moment par la force des choses et on voit beaucoup de subtilités pour booter sur du GPT au lieu de MBR.

SMTP Relay avec Postfix

On trouve de l’information sur le relais SMTP avec Postfix un peu partout mais pas toujours adapté à son cas. Voici donc mon mémo, compîlé à partir de plusieurs sources, pour utiliser Postfix comme relais SMTP avec le fournisseur Orange (sur le port 25 et authentifié en clair par un nom d’utilisateur et un mot de passe). Ajouter dans /etc/postfix/main.cf : # SMTP relay relayhost = smtp.orange.fr smtpd_sasl_auth_enable = yes smtp_sasl_security_options = noanonymous smtp_sasl_tls_security_options = noanonymous smtp_sasl_password_maps = hash:/etc/postfix/sasl_passwd sender_canonical_maps = hash:/etc/postfix/sender_canonical Créer un fichier pour définir l’authentification SMTP : /etc/postfix/sasl_passwd