Gérer un projet de développement avec Jenkins CI

Faisant suite à l’article décrivant l’installation de Jenkins CI, nous allons voir comment gérer un projet en reprenant la configuration déployée sous Tomcat avec Ubuntu 10.04 serveur. Pour rappel, Jenkins CI permet de mettre en place une intégration continue afin de traquer d’éventuelles régressions d’un projet logiciel pendant le cycle de développement. En pratique, il sait accéder à la plupart des gestionnaires de sources et s’interface avec la plupart des système de build.

Installation de Jenkins CI

L’intégration continue s’inscrit dans la méthodologie Agile ; Son objectif est de garantir que le projet est stable tout au long du développement et qu’on peut livrer le projet à tout moment. Cela implique que les développeurs ne publient que des fonctionnalités ou des micro-fonctionnalités complètes (dans le sens entièrement implémentées et utilisables) dans le dépôt de sources et qu’on peut à tout moment construire le projet dans son intégralité et le déployer, généralement sur des environnements de tests pour que l’Assurance Qualité puisse tester tout au long du cycle de développement, ou bien en tant que version intermédiaire planifiée (milestone, alpha, beta).