Alternatives à phpMyAdmin

Je me suis intéressé aux alternatives à phpMyAdmin, l’outil phare d’administration mySQL, fourni par la plupart des hébergeurs car écrit en PHP. C’est une référence et à part une interface vieillisante on ne peut pas lui reprocher grand chose. Néanmoins j’ai testé deux autres projets écrits en PHP qui méritent le détour. Tout d’abord Adminer permet l’administration de mySQL : gestion des schémas, des tables, des indexes et des données. Au travers de modules PHP, d’autres bases sont supportées (PostgreSQL, SQLite, MS SQL, Oracle) avec j’imagine une liste de fonctionnalités communes à n’importe quelle base relationnelle.

Envie de vitesse

Après presque une année avec Archlinux j’ai eu envie de booster un peu mon pingouin : rien à reprocher à Gnome mais un OS opérationnel en moins de 2 minutes serait sympa. D’abord j’ai optimisé le temps de boot grâce aux recommandations du Wiki d’Arch. Ensuite, j’ai remplacé Gnome par OpenBox couplé avec Tint2 pour avoir une barre de tâches minimaliste et une systray. La configuration d’OpenBox est simple, un fichier autostart.

Grosse mise à jour de ArchLinux

Je viens de faire la plus grosse mise à jour de ArchLinux depuis ma récente installation : 105 paquets et pas des moindres, puisqu’on trouve le serveur Xorg, une partie de Gnome, beaucoup de librairies et de daemons, le dernier Firefox. Ca s’est téléchargé (476 Mo compressés) et installé tranquillement ; j’ai redémarré et tout fonctionne au poil. Je suis conforté dans le choix d’une rolling-release qui permet de rester à jour rapidement, sans attendre un changement de version semestrielle.

Nouvelle année, nouvelle distrib

Comme j’ai toujours beaucoup de temps libre, je l’ai passé sur la planète Linux ces dernières semaines : quelques révisions de base, des lectures de blogs (issus de Planet Libre en autre). La lecture de l’excellent blog de Frédéric Bezier et de certains articles tendance comme “ Ubuntu which directions are you heading? “ m’ont donné envie de m’orienter vers une “rolling release” distrib pour : rajouter du fun : Ubuntu marche trop bien “out of the box” mettre les mains dans le cambouis vérifier sur la durée si le concept est valide : on reste à jour et on ne réinstalle pas tous les 6 mois.