Chive passe en version 1.1

Le gestionnaire de base MySQL alternative crédible et sexy à phpMyAdmin, le bien nommé Chive est sorti en version 1.1. C’est une version considérée majeure par ses développeurs qui apporte deux fonctionnalités : la première passe inaperçue pour l’utilisateur lambda que je suis : la possibilité d’empaqueter Chive en tant qu’ archive Phar. C’est utile à ceux qui déploient Chive le temps d’un développement sur un serveur Web tiers - qui a dit “squat moderne” ;-) - car on ne déploie qu’une archive et PHP l’exécute sans l’extraire.

Chive a mûri

Chive, l’outil d’administration MySQL est sorti en version 1.0, preuve qu’il atteint une maturité certaine au yeux de ses développeurs. Beaucoup de bugs ont été corrigé depuis la version 0.5 et des nouvelles fonctionnalités ont vu le jour comme le support des commandes de maintenance de table et l’affichage du temps de calcul des requêtes. Pour ne rien gâter, c’est l’interface d’administration la plus conviviale de sa catégorie (merci Ajax ).

Gnome 3 pour un usage professionnel ?

Depuis que ma machine ArchLinux / Gnome 3 est devenue ma machine de travail principale, j’ai un peu la nostalgie de Gnome 2. J’ai greffé une barre de tâches Tint2, activé l’extension qui rajoute le menu des applications. Bref on se débrouille pour améliorer sa productivité ! Je suis curieux de voir la couche MGSE de Linux Mint qui va sortir sous peu. Si ça comble les manques de Gnome 3 on peut rêver d’un portage AUR sur Arch.

Installation de Gnome 3.2, au secours !

Enfin la sortie de Gnome 3.2 ! Je m’en fais une joie depuis 1 semaine. J’ai résisté à la tentation de passer sous testing et j’ai attendu son arrivée dans le dépôt stable. La mise à jour est énorme : j’installe, je relance et… je n’ai que le fond d’écran sous GDM. Vu le peu de configuration utilisateur je n’hésite pas à supprimer tous les répertoires de paramètres : .gnome2,.config. Rien n’y fait.