Mise à jour de Fedora 17 vers Fedora 18

15 Janvier 2013 : c’est la sortie officielle de la Fedora 18, très attendue car sa sortie fût décalée plusieurs fois, ce qui est à l’honneur des développeurs : sortir quand le niveau de qualité est atteint malgré le fait qu’on soit une distribution mainstream très attendue. Je vous renvoie à l’article très complet posté par Renault sur LinuxFR pour la liste des nouveautés.. Moi je faire un retour d’expérience rapide sur une mise à jour réussie depuis le Spin XFCE de Fedora 17.

FedUp est le nouvel outil pour gérer les mises à jour de Fedora 17 et ultérieur. Voici les étapes que j’ai suivi pour mettre à jour ma distribution :

  • s’assurer que le système est à jour : yum upgrade. Puis redémarrer la machine si le Kernel a été mis à jour.
  • installer FedUp : yum –enablerepo=updates-testing install fedup
  • désactiver tous les dépôts tiers définis tels que RPM Fusion. En ligne de commande, cela consiste à rajouter enabled=0 aux fichiers.repo que l’on trouve sous /etc/yum.repos.d.
  • se déconnecter graphiquement et lancer FedUp en tant que root ou avec sudo depuis un VTY : fedup-cli –network 18 –debuglog fedupdebug.log
  • s’armer de patience, les téléchargements des paquets F18 commencent. Quand c’est terminé, FedUp demande de redémarrer la machine. C’est au redémarrage que le processus de mise à jour est effectué. Je ne sais pas exactement combien de temps cela prend, j’ai dormi ;-)

Si tout se passe bien, on se retrouve avec une Fedora 18 opérationnelle. La commande uname -r indique qu’on est passé en kernel 3.7.2-201.fc18.x86_64.4 Pour être complet, on peut aussi mettre à jour Grub 2 manuellement comme indiqué sur la page Wiki de FedUp.

[EDIT] J’ai remarqué que le nouveau pare-feu ne fonctionnait plus même après l’installation des paquets firewall-config et firewall-applet. Le service démarre, on peut modifier la configuration mais elle n’est pas prise en compte. Il semble qu’un coup de yum -y distro-sync finalise la mise à jour en supprimant les paquets obsolètes. Le pare-feu est opérationnel au redémarrage. Ce nouveau pare-feu mériterait d’ailleurs un article : plus simple et plus clair à configurer, gestion de 2 configurations (la courante et la stockée).

Certains paquets obsolètes peuvent rester. Les conseils de llaumgui restent d’actualité.

J’ai aussi eu un problème avec la gestion de l’énergie interceptée par systemd avant XFCE. C’est résolu dans ce post.

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown