De l'auto-hébergement au serveur dédié

Après deux ans en auto-hébergement j’envisage de louer un serveur dédié physique ou virtuel (les fameux VPS) pour plusieurs raisons :

  • l’augmentation du prix de l’électricité : mon antique portable consomme quand même 90W,
  • la baisse du prix des serveurs dédiés,
  • l’avantage d’avoir une bande passante non limitée par son upload ADSL pour les services proposés à l’extérieur.

J’ai regardé du côté de Dédibox et de OVH, on peut avoir son propre petit serveur qui consommera moins de 10W, c’est toujours ça pour l’environnement. Au niveau des besoins, il y a d’un côté l’hébergement du blog et de mes outils collaboratifs et de l’autre le serveur Minecraft. Le serveur Minecraft, c’est pas green IT du tout : du JAVA, de la CPU à fond, beaucoup de RAM. Prendre un serveur couvrant les deux besoins m’obligerait à choisir une machine puissante et assez coûteuse alors que la mode Minecraft peut passer d’ici quelques mois. J’ai donc décidé de séparer les hébergements :

  • un serveur dédié (physique ou virtuel) peu puissant pour le blog et tout ce qui me passe par la tête : un pied à terre sur la Toile,
  • un serveur Minecraft mutualisé loué au mois chez un hébergeur spécialisé dans le serveur de jeux.

Étonnamment je ne devrais pas éclater mon budget que je me suis fixé en dessous de 10 euros TTC par mois car j’ai découvert, gràce à mon fils tout un monde que je ne connaissais pas : celui des hébergeurs à prix cassé de serveurs de jeux clef en main où l’on choisit la capacité en nombre de joueurs simultanés (slots), où tout s’administre en 3 clics avec une interface d’administration Web, sans engagement de longue durée. Sans volonté de faire de la pub, il s’agit des hébergeurs du style de Myriapulse, Verygames, OMGServ. Pour quatre joueurs on peut louer quelque chose entre 1 et 4 euros par mois. C’est un domaine où la compétition semble encore plus rude que dans l’hébergement classique.

Pour l’autre serveur (le mien), j’attends de voir les nouvelles offres que OVH devrait dévoiler cette semaine avant de fixer mon choix. J’ai raté le coche du Kimsufi 2013 à 5 euros et des brouettes sorti cet été je crois. Depuis OVH a gelé les locations et revoit en profondeur toutes ses offres pour mieux adresser les différents marchés de sa clientèle (du particulier fauché au grand compte) en étant rentable et en situation de monter en charge. Si le serveur physique est inaccessible, je me rabattrais sur une offre VPS chez OVH ou ailleurs, ce qui compte c’est d’avoir la latitude d’installer tout ce qu’on veut dessus.

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown