Quelle distribution 'Gnome 2' choisir en 2012 ?

Le titre est un peu provoc mais c’est une vraie question que je me posais déjà en Novembre dernier. Comment retrouver un niveau de productivité correct après l’ouragan Gnome 3 / Unity dans le cadre professionnel avec du matos récent (en l’occurrence un core i7 avec de la RAM à gogo et une carte NVIDIA Optimus achetés en décembre) ? J’ai posé deux contraintes : une stabilité des paquets sur 1 an (hors mise à jour de Mozilla et patchs de sécurité bien sûr) et une distribution proche de Debian. Pour ces raisons j’ai écarté Archlinux, bien ce que soit mon coup de coeur depuis 2 ans.

Gnome logo Mon grand espoir était d’utiliser une Debian stable, ce qui m’aurait laissé encore 1 an de tranquillité sous Gnome 2. Mais j’ai déchanté ! Après installation à partir des beaux DVD “Squeeze” récemment reçus j’ai réalisé que la version stable embarque un kernel 2.6.32, trop ancien pour gérer le chipset Wifi et que les versions de Mozilla sont vraiment anciennes. Les backports officiels n’ont pas aidé à résoudre ces points. La perspective de tweaker manuellement la distribution m’a effleuré. J’ai plutôt modifié les dépôts pour passer en Testing. Ce que j’ai gagné c’est le passage à Gnome 3 et une gestion du Wifi boiteuse. De plus Testing évolue continuellement. L’objectif initial n’étant pas de passer à une pseudo-rolling release, j’ai quitté Debian avec quelques regrets.

Sur le coup, mon raisonnement fut “tant qu’à faire une croix sur Gnome 2, autant installer une distribution récente”. Ce fut donc Ubuntu 11.10 avec Unity ou Gnome 3. Bon Gnome 3 je connais, je l’ai utilisé presque 1 an à la maison. C’est mignon, bien pensé mais pas adapté à mon usage où je papillonne toute la journée parmi une vingtaine d’applications lancées. Du coup, j’ai donné sa chance à Unity et j’ai tenu 2 semaines :-) Mais le bilan n’est pas si négatif. J’ai beaucoup apprécié l’espace gagné sur l’écran grâce à la barre de menu unique (comme dans le monde des pommes). Ce qui me déplait fortement c’est la difficulté à trouver une application dans le panel. Quelle idée marketing tordue de mixer les applications installées et celles disponibles dans l’Ubuntu store!!! On peut contourner le problème en rajoutant le Classic Menu Indicator mais le problème de basculement parmi une vingtaine d’applications lancées reste entier.

Las j’ai transformé mon Ubuntu en Xubuntu. Ce que je peux dire sur XFCE a été lu ou dit ailleurs : avec des efforts de personnalisation on arrive à recréer un Gnome 2-like (en moins beau, moins bien intégré). On a une vraie barre des tâches qui peut regrouper intelligemment les applications lancées et le menu n’est pas une porte ouverte sur une boutique d’applications. Par contre le gestionnaire de fichier Thunar est moins bien que Nautilus (notamment il manque la gestion des onglets) et on a le goût amer d’avoir quelque chose de presque aussi bien qu’en… 2010 ;-) L’année 2010 c’est Ubuntu 10.04 juste avant que Canonical n’entame le grand chantier Unity et que l’équipe Gnome ne démarre sa révolution pour ouvrir Gnome aux tablettes et aux netbooks (en oubliant les gens qui utilisent leur machine pour travailler). Bref 2010 c’est l’avant dernière version “Gnome 2” sortie par Canonical dans une version LTS maintenue jusqu’en avril 2013. D’un coup il y a eu déclic ! Serait-il possible que cette version avec un support étendu soit capable de gérer mon matériel acheté en fin d’année 2011 ?

Et bien la réponse est positive, avec quelques ajustements mineurs :

  • l’activation des dépôts officiels “lucid-backports” et “lucid-proposed” pour passer au plus récent kernel proposé en 2.6.x, à savoir le 2.6.38-13 (si nécessaire on peut aller jusqu’au 3.0.0-15) et bénéficier de Firefox 9.
  • l’ajout du dépôt Ubuntuzilla pour bénéficier de Thunderbird 9 car la version 3.x fournie par défaut ne propose pas l’extension Lightning.
  • La désactivation du driver Nouveau (encore expérimental en 10.04) - blacklisté dans /etc/modprobe.d/blacklist.conf - l’utilisation de la carte Intel est bien suffisante pour mon usage.

Tous les outils que j’utilise quotidiennement pour le travail fonctionnent parfaitement (Eclipse, JAVA, VMWare Player, Skype), l’environnement de bureau est un bonheur retrouvé. Pour info, Ubuntu 10.04 démarre et s’arrête 2 fois plus vite qu’une version 11.10. Que fait Canonical depuis 3 versions ? - ah oui ils focalisent sur l’environnement de bureau :-( Après un mois d’errements, j’ai enfin l’impression d’avoir la distribution qu’il me faut pour cette machine. J’aurais pu intituler cet article “Retour vers le futur”.

Christophe - 2012-01-22 22:00:00

Salut, Je n’aime pas du tout, mais vraiment pas Gnome 3. Unity, impossible. Mais je suis un Debian Addict. Impossible de faire sans. Pour plein de raisons, notamment son contrat social. Mais pas que. Du coup, j’étais plus mal avec l’arrivée de Gnome 3 en Testing/Sid. J’ai attendu pour les mises à jour, puis j’ai installé le tout… J’ai tenu un peu plus d’un mois sous Gnome 3. Au secours ! Et puis Cyrille (Borne) m’a conseillé d’essayer LXDE et il n’a pas eu tort, c’est bien, très bien… Alors je te le conseille… tu pourrais bien en être surpris.

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown