Ubuntu est au détour du chemin

Aujourd’hui grande victoire : je pensais ne pas couper à un retour sous XP professionnellement mais deux voies se sont ouvertes :

  • Virtualiser GNU/Linux dans Ms Windows
  • Virtualiser Ms Windows dans GNU/Linux

La solution 1 est la la plus prisée : Ms Windows est l’environnement de développement et de déploiement et GNU/Linux est une autre cible de déploiement.

La solution 2 est moins répandue car il faut trouver des alternatives / solutions à certains logiciels propriétaires obligatoires imposés. Je suis néanmoins parti dans cette voie car la vie n’est rien sans le fun ;-)

Au niveau du choix, deux distributions étaient plus évidentes : Fedora et Ubuntu. Car elles reconnaissent le matériel out-of-the-box, l’environnement est pré-configuré et parce que les problèmes cités sont connus pour avoir été résolus. C’est à dire que que c’est probablement possible sur d’autres distributions mais vu le temps qui m’est imparti, il vaut mieux tirer parti de l’expérience d’une communauté. J’ai donc choisi Ubuntu car j’ai pratiqué quelques mois.

Il me faudra résoudre sous quelques jours le support de Juniper Connect sous Linux 64 bits, l’émulation de XP 64 bits et la connexion à messagerie instantanée d’entreprise de Microsoft (mais non pas MSN… l’autre… la sérieuse). Cela sera l’occasion d’un autre billet.

Votre commentaire
Le site Web est optionel
Le message peut être rédigé au format Markdown